Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Création du logo pour leZ Strasbourgeoises : Joana

bannière violette et jaune

18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 01:16


DILEK, CAMARADE TRANSGENRE ASSASSINEE LE 10 NOVEMBRE 2008
A ANKARA, TURQUIE.


A l'heure où se prépare la 10ème journée de la mémoire transgenre du 20 Novembre, en souvenir des personnes transgenres victimes de crimes de haine, une fois de plus, parmis tant d'autres, nous apprenons l'assassinat d'une camarade transgenre, Dilek, le 10 novembre 2008, à Ankara.

Ces crimes de haine se perpétuent -trop souvent- partout dans le monde, y compris en France, alimentés par les préjugés et la haine transphobe et homophobe.


En Turquie, aucune loi ne criminalise les personnes LGBTI (lesbiennes, gaies, biEs, trans', intersexes), mais aucune loi ne protège leurs droits. Ainsi, les médias en Turquie peuvent sans être inquiétés, présenter les personnes transgenres comme des objets sexuels, des terroristes ou des malades, et distiller la haine transphobe (voir le film « la terreur transexuelle », une analyse des mécanismes de la transphobie). Mais si la Turquie n'est pas l' « enfer » à la manière de « Midnight Express » et que la réalité y est complexe, la France n'est pas non plus le « paradis » : Des crimes de haines transphobes et homophobes y sont perpétrés, et un député peut y proférer pubilquement -et bénéfianciant d'une large audience- des propos homophobes, légitimé par la cour de cassation, dans son jugement rendu sur l'affaire Vaneste, au nom de... « la liberté d'expression »... (voir plus bas)


Rappelons que l'association LGBT d'Istanbul LambdaIstanbul subit depuis juin 2007 un harcellement judiciaire et policier au nom de « la morale publique » qui a conduit à la désion de justice de sa dissolution en Mai 2008, et appelle à la mobilisation internationale en vue de son procès en appel le 25 novembre 2008 (voir plus bas). D'autres associations LGBT Turques, telles Kaos GL, avaient subi la même répression quelques années auparavant mais ont fini par obtenir gain de cause, entre autre avec l'aide du soutien international.

Rappellons également que de nombreuses organistaions LGBT Turques, dont LambdaIstanbul revendiquent l'inscription dans la constitution Turque, de la garantie des droits des personnes LGBT.


Ci-dessous, le communiqué de presse de l'association Kaos GL, qui explique les circonstances de l'assassinat de Dilek, et la déclaration commune de la plateforme pour les droits de personnes LGBT en Turquie, pour qui les meurtres de personnes homosexuelles et transgenres sont politiques.

Toutes nos condaléances aux proches de Dilek et toute notre solidarité à nos amiEs LGBTI de Turquie.





Communiqué de presse de Kaos GL du 11/11/2008


ENCORE UNE AMIE TRANSGENRE ASSASSINEE !


Alors que nous nous préparions pour le 20 novembre « Jour du souvenir pour les victimes transgenres de crime de haine », nous avons été dévastéEs par une nouvelle que nous avons reçu. Le 10 novembre 2008, vers 21h à Etlik, un quartier d'Ankara, notre amie Dilek a été attaquée au fusil à pompe et décèda à l'hopital d'éducation et de recherche Diskapi d'Ankara, à 0h30, le 11 novembre 2008.


D'après un témoin; pendant qu'avec Dilek ils attendaient dans une voiture dans le quartier de Etlik-Iskitler, un coup de feu retentit et la fenêtre arrière de la voiture éclata. Peu de temps après, un coup de feu fut tiré en direction de la tête de Dilek qui était assise sur le siège conducteur. Quand elle a été emmenée à l'hopital où elle fut admise en soins intensifs, huit balles ont été trouvées dans sa tête. Cela vérifie l'hypoyhèse d'un assaut au fusil à pompe. Il semblerait que les aggresseurs se soient enfuis à bord d'une voiture noire et qu'ils étaient plus de deux.


Dilek était l'une des transexuelles qui ont déposé plainte contre les assaillants des incidents d'Eryaman. Elle a aussi témoigné contre les aggresseurs durant le procés. Les suspects des incidents d'Eryaman ont été relachés durant l'audience du 17 octobre 2008.


Sincères condoléances à tous.


Kaos GL
http://news.kaosgl.com/
news@kaosgl.com




Communiqué de presse de la plateforme des droits LGBT de Turquie du 12/11/2008
Transmis par LambdaIstanbul le 15/11/2008


LES MEURTRES DE GAYS ET TRANSEXUEL-LE-S SONT POLITIQUES

NOUS CONNAISSONS LES TUEURS!


Le 12 novembre 2008, après les obsèques de Dilek, la plate-forme des droits LGBT à envoyé un communiqué de presse suivi d'une marche de protestation dans Ankara. Vous trouverez le communiqué de presse ci-dessous.


Communiqué de presse de la plateforme des droit LGBT


12 novembre 2008, Ankara


Nous sommes tristes et en colère !

Nous sommes dans une profonde tristesse car une fois de plus, une de nos amiEs a été victime de la haine hétérosexiste et assassinée.

Dilek Ince, transexuelle, qui a été attaquée avec un fusil à pompe le 10 novembre 2008, est morte le 11 novembre 2008,

Nous sommes en colère, car nous revenons d'un cimetière. Nous sommes très en colère car nous ignorons lequel/laquelle de nos amiEs gays ou transexuelLEs sera le/la prochainE.

Qui a tué la transexuelle Dilek Ince dans une attaque au fusil à pompe ?

Est ce que les assassins seront retrouvés ?

Qui a tué le gay Ahmet Yildiz au pistolet ? Et pourquoi la police d'Istanbul n'arrive pas a retrouver les assaillants ?

Qui a forcé Ege Tanyurek, un jeune gay, à se suicider à Adiyaman ?


Nous sommes dans la peur et dans l'effroi !


Nous voudrions aussi savoir si, d'après monsieur le premier ministre, les gays et transexuels ne sont pas des citoyens ?

N'est ce pas un crime que de discriminer des citoyenNEs?


Nous voulons savoir


Si la police retrouvera les meurtriers ?

Si les procureurs et les juges vont laisser les tueurs en liberté au prétexte de la " * provocation injuste " ?

Nous sommes dans la peur et dans l'effroi
car nous ignorons combien d'autres gays et transexuelLEs devront être assassinéEs par les citoyens du premier ministre qui auront perdu patience ?

Nous voulons savoir si Monsieur Le premier ministre créera une société juste et paisible en semant la consternation et la terreur ?


Nous ne changerons pas ! Il faudra vous y faire !

Nous avons frappé à vos portes, nous avons crié, nous avons porté des linceuls, croyez vous que nous jouons un jeu ?

Nous sommes tuéEs juste parce que nous sommes gay ou trans'U. Nous réclamons justice et nous ne pouvons la trouver.


Ce que nous voulons n'est pas de trop; il s'agit seulement de ne pas être tuéEs pour notre orientation sexuelle ou notre identité de genre.

Pendant combien de temps nous regarderez-vous nous faire tuer par la puissance de la

Hhaine transphobe et homophobe ?

Hitler nous a marqué du triangle rose et nous a tué dans l'holocauste, mais il n'a pas réussi à nous détruire. Vous, les guetteurs ! Pensez-vous être capable de détruire les gays et les transexuels en les traquant un par un ?


Nous l'affirmons !


Les meurtres de gays et de trans' sont politiques !

Nous connaissons les tueurs !


Nous ne nous laisserons plus faire !


Honte sur votre moralité souillée du sang des gays et des trans' !


La plateforme des droits LGBT

Edité par LambdaIstambul


Lambdaistanbul LGBTT Dayanisma Dernegi

Tel: +90 (0) 212 245 70 68

Istiklâl Caddesi, Katip Celebi Mah. Tel Sok. No: 28/6 Kat:5

Beyoglu - Istanbul

www.lambdaistanbul.org

lambda@lambdaistanbul.org


*provocation injuste :

Allusion à un article de loi Turc. Au cours de procès en Turquie, les assassins de gays, de lesbiennes et de trans', plaident « la provocation injuste » de la part de leurs victimes pour bénéficier des circonstances atténuantes. Ainsi les responsabilités sont renversées : c'est la vitcime qui est considérée comme agresseur/euse.

Partager cet article

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article

commentaires