Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Création du logo pour leZ Strasbourgeoises : Joana

bannière violette et jaune

25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 21:12

 

 

LE TDOR (Transgender Day Of Rememberance) A STRASBOURG.


Jeudi dernier, 20 novembre, la dixième journée internationale de la mémoire transgenre était organisée à Strasbourg par Support Trasngenre Strasbourg. C'est la deuxième année que cet événement donne lieu à des actions publiques à Strasbourg. Le TDOR n'est pas encore largement répandu en France, alors qu'il est commémoré dans de nombreuses villes à l'étranger, mais il gagne progressivement en visibilité et des actions publiques ont également eu lieu cette année à Aix-en-Provence, Rennes, Lille, Lyon et Nanterre.


Au rassemblement place Kleber nous étions une cinquantaine : cela peut paraître peu, mais compte tenu de la méconnaissance de la transphobie et des luttes trans' ce nombre donne espoir, d'autant plus que l'an dernier nous n'étions qu'une vingtaine. Cette année un certain nombre d'associations LGBTI locales étaient représentées : Support Trasngenre Strasbourg bien sur, avec TaPaGeS (transpédégouines de Strasbourg), Over The Rainbow (LGBTI de la fac, Strasbourg) et les Epines (café culturel associatif Strasbourg), fidèles au poste, mais aussi la Lune (lesbiennes de Strasbourg), Festigays (pride Strasbourg), République Du Glamour (festivités lesbiennes & Bi Strasbourg), et peut-être d'autres associations que je n'ai pas identifiées. Espérons que nous serons de plus en plus nombreux/ses chaque année pour lutter contre la transphobie et que bientôt toutes les associations LGBTI comprendront la nécessité d'une véritable convergence des luttes !

De nombreux/ses passanTEs se sont arrêtéEs pour demander des explications sur cette commémoration.

En solidarité avec nos amiEs de Turquie, et suite à l'assassinat de Dilek le 10 octobre dernier, il y a également eu une lecture publique du texte de déclaration de la plateforme associative pour les droits des personnes LGBT en Turquie, qui rappelle que les crimes transphobes sont des crimes politiques.


Une soirée d'information sur la transphobie était proposée par STS un peu plus tard aux Epines, avec pojections d'extraits de films et de témoignages, suivis d'un débat. Nous étions une vingtaine présentEs. Au cours du débat a été évoqué entre autre la nécessité urgente de campagnes d'information et de prévention, non seulement dans les espaces publics et avec l'engagement des pouvoirs publics, mais aussi au sein même des organisations LGBTI : Il y a également des personnes transgenres parmis les gais et les lesbiennes, souvent très peux visibles et confrontées à certaines formes de transphobie, ou simplement d'absence de solidarité, du fait de l'ignorance qui prévaut aussi dans nos milieux.


Je précise au passage que ce n'est pas un hasard si j'insiste beaucoup sur la transphobie sur ce blog qui est plus particulièrement destiné aux lesbiennes et aux biEs : il y a beaucoup de trans' FtM (fille vers garçons) parmis les lesbiennes (même si tous les FtM ne sont pas dabord des lesbiennes), qui le plus souvent ne peuvent se visibiliser sans courir le risque d'être exclus ou jugés. Il y a également des trans' MtF (garçon vers filles) qui sont lesbiennes (même si toutes les MtF ne sont pas lesbiennes) et qui sont encore trop souvent exclues des espaces non-mixtes ou tout simplement regardées de travers. Les unEs et les autres participent à nos luttes et à notre sociabilité. A l'instar des lesbiennes, les trans' sont confrontéEs aux manque de visibilité au sein du mouvement LGBTI et au manque d'espaces de sociabilité. En tant que lesbiennes nous connaissons les dégats causés par l'obligation à vivre dans le placard, l'exclusion et la discrimination. Nous ne pouvons pas infliger à d'autres -même involontairement, par ignorance- une violence contre laquelle nous prétendons lutter. Et nous ne pouvons pas ignorer une lutte qui est intimement liée à la notre. Localement, de plus en plus de lesbiennes, de bies et de féministes sont solidaires avec les trans', et tentent de leur côté de transmettre des informations dans leurs milieux, mais il y a encore du pain sur la planche ! Dans le milieux LGBTI en général au plan local, il y a encore plus de boulot !



Communiqué de presse de Support Transgenre Strasbourg du 24/11/2008 :


NOTRE 20 NOVEMBRE A STRASBOURG, JOURNEE INTERNATIONALE DE LA MEMOIRE TRANSGENRE


Le jeudi 20 novembre 2008 à 18h30, à l'appel de Support Transgenre Strasbourg, cinquante personnes se sont rassemblées place Kléber à Strasbourg à l'occasion de la 10e Journée Internationale de la Mémoire Transgenre.


Nous avons symboliquement ajouté à notre banderole les noms de victimes récentes de la transphobie, lu solidairement le communiqué de l'association Lambdaistanbul à propos de l'assassinat, le 10 novembre à Ankara, de Dilek Ince, et commémoré toutes les victimes de la transphobie, connues et inconnues, par un die-in au son d'une sirène.

Notre action publique a continué par une soirée de projections et débats sur la transphobie réunissant une vingtaine de personnes.


Nous saluons tout particulièrement les actions qui ont eu lieu le même jour à la même occasion à Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Nanterre et Rennes, et qui ont également réuni un nombre appréciable de personnes.


Puisse cette journée de lutte internationale continuer à devenir visible et à entrer dans la vie publique et politique française, afin que la transphobie cesse.


Nos morts sont politiques, nos vies aussi. La lutte continue.


Support Transgenre Strasbourg, le 23 novembre 2008

contact e-mail : sts67@sts67.org

contact téléphone : 06 12 32 47 64

site Web : www.sts67.org

Partager cet article

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article

commentaires