Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Création du logo pour leZ Strasbourgeoises : Joana

bannière violette et jaune

20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 00:48



 

Communiqué de La Lune, STS et TaPaGeS, transmis par mail par la Lune le 20/01/2009 :



LGBTI MON AMOUR ? QUELLES CONVERGENCES ET SOLIDARITÉS ?


Organisé par La Lune, TaPaGeS et STS, le VENDREDI 23 JANVIER 2009 À 20H30 au café associatif Les Épines (39, rue de Benfeld, Strasbourg/Neudorf)



Le sigle LGBTI fait rire nos adversaires. Trop de lettres, paraît-il. Il y a d'ailleurs toujours un malin pour proposer, ironiquement, d'en rajouter d'autres : Q, H, etc.


"LGBTI" c'est pourtant la seule solution trouvée pour n'omettre aucune des singularités...

Nos luttes et nos résistances ne sont plus seulement "gays et lesbiennes" mais "lesbiennes, gays, bis, trans' et intersexes".


Seulement, nous n'arrêtons pas de le constater : LGBTI, cela ne va pas de soi. Ce que subissent les lesbiennes n'est pas comparable à ce que vivent les pédés, qui n'est pas similaire à ce qu'endurent les trans', etc.


"LGBTI", ce n'est pas une évidence. C'est une construction. Et celle-ci est difficile. Les lesbiennes peinent toujours à se faire voir et entendre, les bis sont ignoréEs, les trans' ont du mal à prendre la parole (que personne ne leur donne) et les intersexes... c'est quoi déjà ? Le "Gay" de LGBTI absorbe tout... Qu'il en soit ainsi dans la société (hétéropatriarcale), cela ne nous étonne pas. Mais entre nous ? Nous sommes inquietEs : n'avons-nous pas tendance à (re)produire, à notre échelle, les oppressions, les procédures d'invisibilités que nous combattons dans la société ? Le féminisme, par exemple, à l'origine du mouvement gay, qui devrait conditionner toutes nos luttes, ressemble pour beaucoup à une triste terra incognita.


Et si on se rencontrait, entre lesbiennes, gays, bisexuelLEs, personnes trans' et intersexes pour parler enfin de ce qui nous rassemble et de ce qui nous sépare ? De nos histoires, de nos malentendus, de nos exigences ?

De ce qui reste incomparable et de ce qui est interchangeable ? De ce qui peut se partager et de ce qui ne se peut pas ?


Nous ne voulons surtout pas abandonner tout ce que "LGBTI" peut signifier comme convergence et solidarité.

Nous voulons précisément, ici, à Strasbourg, tenter d'en construire la possibilité concrète.


La Lune (association de femmes homosexuelles de Strasbourg)

TaPaGeS (TransPédéGouines de Strasbourg)

STS (Support Transgenre Strasbourg)

Partager cet article

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article

commentaires