Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Création du logo pour leZ Strasbourgeoises : Joana

bannière violette et jaune

8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 03:37


Une mise à jour le 09/11/2009 (voir plus bas)

LES POUPÉES EN PANTALON

Une association et un magazine féministe à Strasbourg !

 

 

Edito du numéro 1 du magazine féministe « Les Poupées en Pantalon »

 

 

 «NOUS NE SOMMES PAS DES POUPÉES !

ASSEZ !»

 

Voilà d’où vient notre nom, un slogan qui a été crié en 1973, dans les rues parisiennes. Les poupées en pantalon, est un nom qui questionne, qui dérange, qui ne nous va pas, et c’est pour ça que nous l’avons choisi. Nous ne sommes pas des poupées, nous ne portons pas que des pantalons et pourtant c’est ce qu’ils (nos ennemis: machistes, sexistes, phallocrates…) veulent : des femmes poupées, en pantalon pour qu’elles se croient libres et se taisent. Laissez les croire ce qu’ils veulent… Plus ils croient, moins ils pensent !

 

Qui ?

 

Nous toutes évidement ! Nous sommes une dizaine de jeunes femmes déterminées à changer le monde. Il y a environ quatre mois, nous avons élaboré ce projet de magazine féminin-féministe. Nous ne sommes pas journalistes, nous n’avions jamais écrit d’articles (ni même d’édito!), nous ne savions pas trop comment faire, nous étions sans un sou et pourtant …! Tous les articles que vous lirez dans ce magazine prêtent à réaction et nous attendons avec impatience les vôtres! Nous avons créé une association, nous nous sommes souvent réunies chez les unes et chez les autres, nous nous sommes fâchées sur certains sujets et nous avons beaucoup rit sur d’autres. Il est indispensable de vous dire que nous avons aimé faire ce travail, qu’il n’a pas toujours été facile, que nous n’avions pas beaucoup de temps, qu’il n’est pas terminé et que c’est à vous de proposer maintenant.

 

Féminin, féministe ?

 

Oui, nous sommes un magazine féminin et nous avons comme rivaux ces affreux « magazines féminins » qui finissent en A, en I, ou en L… Mais servons nous de leurs armes pour les combattre, allons sur le même terrain et transformons le contenu de ces torchons sales, de ces doigts du système qui nous manipulent pour que nous pensions toutes pareil, pour que nous nous habillions toutes pareil, pour que nous aimions toutes les mêmes choses. C’est ce système qui veut nous modeler et nous empêcher de penser en nous réduisant à l’état d’objets. Nous le combattrons en utilisant ses propres armes ! OK, nous sommes un magazine féminin mais pas n’importe lequel, celui qui cache sous sa couverture des gros mots, des mots que nous aimons, des mots qui nous ressemblent et que nous avons écrit nous-mêmes!

 

Féministe ?

 

Voilà, nous y sommes… La fameuse question : féministe aujourd’hui? OUI ! OUI… Et OUI! Le combat ne doit pas s’arrêter, nous devons nous battre comme hier, et plus encore ! Tous les articles que nous avons écrit vont dans ce sens, et prouvent par leur présence qu’il y a encore beaucoup à faire. Lors de notre première réunion, nous nous sommes vite rendu compte que nous avions envie de parler d’énormément de sujets, nous avions plein d’idées pour les articles, nous voulions dénoncer, proposer, mettre en valeur, rencontrer…Le féminisme n’est pas mort, il s’agit de continuer le combat pour notre émancipation.

 

Participer ?

 

Ce magazine doit être un outil, un support, un moyen, il n’est pas destiné à être seulement lu, nous souhaiterions que vous participiez! Comment? Tout simplement en lui offrant son contenu, nous avons toutes un jour eu envie de dire certaines choses, de réagir à l’actualité, de répondre à des questions, d’échanger avec d’autres… Pour cela, c’est très facile, nous vous proposons un support papier qui vous est destiné. Le premier numéro n’était constitué que d’écritures féminines, mais dès le deuxième numéro, des alliés hommes prennent la parole, messieurs, le combat se fait avec vous, n’hésitez pas!

 

Sur internet ?

 

C’est vrai que par les temps qui courent, il est impensable d’utiliser le papier, et bien nous, on a fait ce choix. Primo, nous n’avons pas toutes Internet. Deuxio, Internet c’est pas transportable. Tertio, on est peut-être un peu vieux jeu, mais l’ordinateur ça fait mal aux yeux. Enfin, nous voulons être dans la salle d’attente de tous les médecins que nous fréquentons toutes, nous voulons être dans les trains, dans les transports en commun et bien sûr dans votre sac à main. C’est également un choix politique qui nous fait refuser Internet: lieu de la pub et de la pornographie à outrance où l’image des femmes est plus qu’ignoble.

 

Enfin, le contact est plus important que le chiffre, nous ne voulons pas entrer dans une logique de rentabilité, il faut réoccuper l’espace public, l’espace de ToutEs, l’espace de ChacunE, la rue nous appartient et c’est là que nous battrons le pavé!

 

Pour nous proposer vos articles, vos questions, vos réactions, vos encouragements…

 

Une adresse mail : contact@lespoupeesenpantalon.fr

 

Les Pépettes… toujours au combat.

 

 

 

Apéro-rencontre avec Les poupées en pantalon pour le lancement du numéro 1 du magazine, jeudi 12 décembre à 20h30 au Bar le Chariot à Strasbourg. Plus d'infos ici.

 

 

 

Prix du magazine 3 euros

 

Pour commander le magazine écrire à

contact@lespoupeesenpantalon.fr

 

Points de vente à Strasbourg et Paris

 

Page Facebook

 

Site


Partager cet article

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article

commentaires

agathe23 10/11/2009 11:57


Dommage qu'elles le fond le jeudi soir, en date des permanences d'Evolution!