Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Création du logo pour leZ Strasbourgeoises : Joana

bannière violette et jaune

18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 07:48


25 NOVEMBRE A STRASBOURG :

APPEL DE LA LUNE POUR LA

JOURNÉE INTERNATIONALE POUR

L'ÉLIMINATION DES VIOLENCES A L'ÉGARD DES FEMMES



Communiqué de la Lune du 14/11/2009

Contact : lalune67@gmail.com

 

RASSEMBLEMENT LE 25 NOVEMBRE A 19H A STRASBOURG

PLACE DE LA REPUBLIQUE DEVANT LE MONUMENT AUX MORTS

A L'OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE POUR L'ELIMINATION DES VIOLENCES A L'EGARD DES FEMMES PROCLAMEE PAR L'O.N.U.



La Lune, association de femmes homosexuelles de Strasbourg, organise le 25 novembre 2009, dans le cadre de la « journée internationale pour l'élimination des violences à l'égard des femmes », un rassemblement en hommage à toutes les femmes victimes de la violence des hommes et occultées depuis toujours de l'Histoire, des commémorations solennelles et autres hommages. Ce rassemblement aura lieu à 19 h, à Strasbourg, place de la République, devant le monument aux morts.


Un soldat blessé lors d'une guerre, est un héros.


Par la cause des guerres des "hommes", une femme violée, est obligée de quitter son foyer, de fuir pour survivre, souvent avec des enfants, cette femme n'est rien!!!


Les dirigeants nazis ont eu droit à Nuremberg.


Les femmes allemandes sans distinctions (sans oublier les femmes bulgares et les autres) ont été violées par les soldats russes à la "libération".


En France, les femmes que l'on appelait "collabos" des allemands ont été rasées et promenées nues dans les rues.


Combien de français ont bien profité de ces temps noirs pour s'enrichir et n'ont nullement été dérangés, au pire ont fait un peu de prison.


Les femmes réfugiées dans les camps, partout dans le monde, continuent à se faire agresser. Pour elles, ces camps de réfugiés sont aussi les endroits de tous les dangers malgré les drapeaux de l'O.N.U et les associations humanitaires.


Partout dans le monde, poussent des monuments aux soldats inconnus. L'Histoire a oublié leurs mères, leurs femmes, leurs filles, leurs soeurs, qui sans eux pour les protéger, ont dû» subir violences, peur, faim et autant d'ignominies inimaginables, autant du côté des vaincus que des vainqueurs. Tout cela dans le silence de l'Histoire, des pouvoirs et sans aucune médaille.


Victimes, toujours victimes, non reconnues des violences des hommes, dans les guerres, dans les foyers, dans la rue...Victimes du mari, du voisin, du père, des inconnus.


De la chair à canon de toutes les idéologies, de toutes les religions, de toutes les injustices.


Aujourd'hui, rendons hommage à toutes ces femmes, à toutes nos soeurs, victimes de nos frères et battons nous afin que nos filles puissent vivre demain, libres et surtout sans violences.


Nous ne voulons pas de médailles, mais simplement que l'on nous libère de toutes ces chaînes.


Association La Lune

Contact : lalune67@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article

commentaires