Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Création du logo pour leZ Strasbourgeoises : Joana

bannière violette et jaune

14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 03:43


HOT FEMS !





The Pin Up Girls

"There She Goes...She's Real Fly"

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 07:15


dernière mise à jour : 19/11/2009

20 NOVEMBRE 2009

11 ÈME JOURNÉE INTERNATIONALE POUR LA MÉMOIRE TRANSGENRE

 

 

Chaque année, de nombreuses personnes transgenres sont assassinées partout dans le monde y compris en France, et cette années, les morts recensées  se comptent par centaines ! Si la journée internationale pour la mémoire trangenre rend hommage aux personnes tués par la transphobie, elle appelle surtout à lutter contre la transphobie !

 

En France, des actions sont organisées dans différentes villes :

 

STRASBOURG

Support Transgenre Strasbourg organise :

- Un rassemblement le samedi 21 novembre à 15h place Kléber

- Un Stammtisch le samedi 21 novembre à 20h au restaurant Capadoce, 15 rue Kuhn.

Communiqué de Support transgenre Strasbourg

Contact : sts67@sts67.org

 

LYON

Chrysalide, la Lesbian and Gay Pride de Lyon et Ecran Mixte, organisent la projection du film documentaire L Ordre des Mots , le vendredi 20 novembre à 20H au Cinéma Opéra.

Communiqué de Chrysalide

L’Ordre des Mots, documentaire de Cynthia Arra et Melissa Arra (Fr, 1h15, 2009) avec Tom Reucher, Vincent Guillot, Maud-Yeuse Thomas… dresse un état des lieux de la transidentité et de la question intersexe à travers les regards croisés de 6 militants.

Contact : chrysalidelyon@yahoo.fr

 

MONTPELLIER

Pink Freak'X. sera le 21 novembre de 18h30 à 20h place de la comédie : tractage et discussion avec les passants sur la question trans'.

Communiqué du collectif Pink Freak'X

Contact : pinkfreak.X@gmail.com

 

AIX EN PROVENCE

VigilancE LGBTI AIX organise une cérémonie le 20 novembre à 18h au Baba's Bar

Communiqué de VELA du 10/11/2009

Contact : vigilance.lgbti13@yahoo.fr

 

RENNES

Commune Vision  organise :

- Une journée le 20 novembre de 10h à 18h dans le hall du bâtiment B de l'université Rennes II : table d'information sur la transidentité et la transphobie, projection d'une vidéo réalisée par Commune Vision pour l'occasion, atelier pour se mettre dans la peau d'une personne trans'.

- Tractage et die-in en ville : RDV à 18h hall du bâtiment B de l'université Rennes II

Contact : communevision@yahoo.fr

 

 

PARIS :

Chéries-chéris propose une projection le 19 novembre à 21h au forum des images des halles: "Assume Nothing" documentaire (attention non sous-titré !). Tarif à 6,50€ sur réservation par mail : kay6678@gmail.com, avant le 15/11.

 

 

NANTERRE :

20 novembre 2009 toute la journée, Etudions Gayment propose des actions de visibilité à la Fac de Nanterre. RDV à 10h au local de Etudions Gayment, salle G208.

 

 

NANTES :

Les Autres Genres organisent un projection-débat le 20 novembre à 20h au centre LGBT de Nantes

Contact : lesautresgenres@clgbt-nantes.fr

LILLE :

Samedi 21 novembre à 12h , à l'appel des Flamands Roses, rassemblement au marché Sébastopol.

Contact : lesflamandsroses@yahoo.fr



Egalement en Belgique :

 

BRUXELLES

Genres Pluriels organise :

-Le Festival « Tous les genres sont dans la culture » du 20 au 29 novembre avec une très belle et riche programmation !!!

Contact : contact@genrespluriels.be

 

 

Egalement en Turquie :


ANKARA

 

Vendredi 20 novembre : Conférence de Presse devant l'Assemblée Nationale de Turquie de l'association LGBTT Pink Life (LGBTT = Lesbiennes, Gays, Bi-e-s, Trans', Travesti-e-s)

 

Samedi 21 et Dimanche 22 novembre : Week-End autour de la Journée Internationale de la Mémoire Transgenre, organisé par Pink Life, avec notament des Tables Rondes sur les thèmes : "Les personnes LGBT et la Haine", "Racisme, Discrimination et Haine", Travailleueses/eurs du Sexe et Haine". A préciser que les associations LGBTT et féministes en Turquie mènent actuellement une campagne contre les crimes de haine, et ce qui les encourage, à savoir une tolérance de la législation avec le recours aux circonstances atténuantes pour atteinte à l'honneur, et le discours des médias.


Programme en Français du week-end ici

Programme en Anglais du week-end ici

 

Contacts (écrire en anglais) :

 

kemal@pembehayat.org

pembehayat@pembehayat.org

international@pembehayat.org


 

 

ET DANS PRES DE 130 VILLES DANS LE MONDE


 

 

 

Pour celles et ceux qui ne connaissent rien à la transidentité et la transphobie, voir « fiche pédagogique »

 

 

A propos de la journée internationale pour la mémoire transgenre, Transgender Day of Remember TDOR :

International Transgender Day Of Remembrance (indique toutes les villes du monde qui commémorent le TDOR)

Remembering Our Dead (mémorial des trans' assassinées)

TDOR 2008

 

 

Sites trans'

 

 

Déclaration des Droits des Trans' de la conférence de Malte du 28 Octobre 2009

 

 

Merci de signaler vos actions (quoi, quand, où) en écrivant via la boîte aux lettre !

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 05:01


APPEL A RASSEMBLEMENT

11EME JOURNEE INTERNATIONALE DE LA MEMOIRE TRANSGENRE

 

 

Communiqué de Support Transgenre Strasbourg du 11/11/2009

 

Support Transgenre Strasbourg ( www.sts67.org )appelle à un rassemblement à l'occasion de la 11e Journée Internationale de la Mémoire Transgenre, le samedi 21 novembre 2009 à 15 h place Kléber àStrasbourg.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Le 20 novembre 2009 sera célébrée, dans des dizaines de pays, la 11ème Journée Internationale de la Mémoire Transgenre (voir www.transgenderdor.org et www.rememberingourdead.org )

 

Cette journée rappelle :

 

- que partout dans ce monde, chaque jour, par milliers, les personnes transgenre sont exclues, persécutées, haïes, maltraitées, violentées et souvent assassinées ou poussées au suicide, uniquement à cause de leur soi-disant « différence » de la soi-disant « norme » des sexes et des genres ;

 

- que le nombre de ces crimes ne recule pas, mais au contraire augmente de façon vertigineuse : si les années passées les victimes connues se comptaient par dizaines, cette année c'est par centaines que nous les comptons ;

 

- que la haine qui aboutit aux crimes transphobes n'est pas le fruit du hasard ou de quelques individus « méchants », mais qu'elle est l'un des piliers d'un système politique et de la société et culture que celui-ci crée, produisant un cortège de discriminations qui gangrènent la société entière : hétéropatriarcat, sexisme, homophobie, transphobie... ;

 

- que ce système politique sert à garantir, par le cynisme, la haine, la ségrégation sociale et la violence, le confort des classes dominantes et exploiteuses aux frais des classes opprimées et exploitées, dont font aussi partie les personnes transgenre ;

 

- que ce système politique mortifère n'est pas acceptable et doit être combattu sans concession, au nom de ses victimes passées et présentes, mais aussi au nom des victimes potentielles que sont toutes les personnes transgenre de par le monde.

 

Support Transgenre Strasbourg appelle donc toutes les personnes transgenre et solidaires à se rassembler le

 

SAMEDI 21 NOVEMBRE 2009 À 15h00 PLACE KLÉBER À STRASBOURG

 

afin d'honorer la mémoire des victimes de la haine transphobe et afin de renforcer la lutte contre la transphobie, d'où qu'elle provienne, et contre son système politique.

 

Le même soir, Support Transgenre Strasbourg tiendra son dîner mensuel (« stammtisch ») à 20 h au restaurant Cappadoce au 15 rue Kuhn à Strasbourg. Toute personnne désirant en savoir plus sur nos luttes y sera la bienvenue.

 

LA TRANSPHOBIE TUE, COMBATTONS-LA !

NOS MORTS SONT POLITIQUES, NOS VIES AUSSI !

 

Support Transgenre Strasbourg, le 11 novembre 2009

 

contact téléphone : 06 12 32 47 64 (Cornelia Schneider)

contact mail : sts67@sts67.org

site Web : www.sts67.org


Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 04:20


mise à jour 13/11/2009 (suite à un 2ème communiqué de Genres Pluriels)

INVITATION AU FESTIVAL

« TOUS LES GENRES SONT DANS LA CULTURE »

 

 

Communiqué de Genres Pluriels du 11/11/2009

 

Contact : contact@genrespluriels.be (prévenir de votre participation)

 

Du 20 au 29 novembre dans différents lieux à Bruxelles, l’asbl Genres pluriels (GPs), en partenariat avec d’autres associations et artistes, organise un festival « Tous les genres sont dans la culture » qui visera à montrer au public de la région bruxelloise et d’ailleurs la diversité, le continuum des genres et des sexes.

Ce festival a pour but, grâce à des conférences, des échanges artistiques, culturels, cinématographiques et autres, de lutter contre les discriminations que subissent actuellement les personnes aux genres fluides et intersexuées dans la société.

 

Vendredi 20 novembre 2009 9h-15h IEFH :

Avant le festival, l’équipe de Genres Pluriels vous invite à participer au séminaire « Etre transgenre en Belgique » organisé par l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes (IEFH). Ce séminaire présentera au public l’étude « transsurvey » à laquelle l’asbl Genres Pluriels entre autres a collaboré.

 

Vendredi 20 novembre 2009 dès 19h

Dans le cadre de la journée internationale de la mémoire transgenre, le festival débutera officiellement par le vernissage de l’exposition « Destroy Genders or Fucking Genders » par l’artiste photographe queer Naïel à la Maison Arc-en-ciel de Bruxelles. Ensuite à partir de 22h, on fera la fête lors d’une soirée au Métro Valdi en collaboration avec la L-week.

 

Samedi 21 novembre 2008 dès 14h

Dans le cadre de la Quinzaine des femmes est prévue une journée « diversité des sexes et des genres », à l’hôtel de Ville de Bruxelles. Au cours de cette journée, Laurence Ngosso de Genres Pluriels donnera la première partie d’une analyse critique de l’image des femmes telle que véhiculée dans les arts, le cinéma, la littérature tandis que Robin Van Royen et Evie Embrechts du Feministische ActieBende présenteront la deuxième partie d’une analyse critique sur l’image des femmes telle que vécue dans l’histoire plus contemporaine dans les médias et la publicité.

 

Ensuite Evelyne Peyre (biologiste et paléoanthropologue au CNRS/MNHN) parlera de la construction des notions « masculin-féminin » en anthropologie biologique et Joëlle Wiels (biologiste au CNRS) abordera la question de la détermination génétique du sexe et des normes de genre en biologie.

 

On pourra retrouver les Drag Kings de Bruxelles lors d’un show DKB « Atteinte aux genres public » dans la soirée du samedi 21 novembre dans le local du Pink Ponk.

 

Dimanche 22 novembre 2009 13h30

Questions trans’ et intersexes avec Maud-Yeuse Thomas et Karine Espineira (Sans Contrefaçon), Stéphanie Nicot (Trans-Aide), Deborah Lambillotte (ILGA-Europe) et Genres Pluriels.

 

Le festival « Tous les genres sont dans la culture » se fait un plaisir de présenter une sélection de films qui dérangent, stimulent et nous encouragent à réfléchir autrement au monde dans lequel nous vivons.

 

Soirée du dimanche 22 novembre 2009, nous projetterons des films comme l’Ordre des mots (documentaire sur les mouvements trans’ et intersexes) ainsi que des courts et moyens métrages. Nous souhaitons aussi montrer au grand public l’existence de personnes transgenres et intersexué·e·s lors d’un ciné-canapé au Centre culturel de Schaerbeek le vendredi 27 novembre 2009 avec les films XXY et Venus Boyz.

 

Le public pourra aussi mettre en pratique la déconstruction des genres lors d’un atelier drag king le samedi 28 novembre à 14h et lors d’un atelier des continuums corporels le dimanche 29 novembre 2009 à 14h.

 

La soirée au Pink Ponk sera animée le samedi 28 novembre par des artistes de la communauté transqueer, telLEs le groupe King’s Queer (groupe polémique, duo performatik electroclash).

 

L’équipe du festival

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 04:15



CONFÉRENCE DE MALTE DU 28 OCTOBRE 2009 :

DÉCLARATION DES DROITS DES TRANS'

 

(Merci à Caphi pour la traduction, à Naïel pour les notes, à King's Queer pour la recomposition et à Genres Pluriels pour les corrections !)

 

 

Cette Déclaration a été adoptée par la grande majorité des participants à la Conférence des droits de Trans à Malte le 28 Octobre 2009. Il sera voté par l'ILGA EUROPE et TGEU par la suite et adopté en tant que documents directeurs pour les futurs travaux des deux organisations.

 

 

CONFÉRENCE DE LA DÉCLARATION DES DROITS DE TRANS [1]

 

 

28 Octobre 2009, Malte

 

Nous, les participants à la Conférence sur les droits transeuropéens, aspirons à une Europe libre de toutes discriminations [2], où toutes les personnes sont valorisées de manière égale, indépendamment de leur identité et de leur expressions de genres. Nous rêvons d’une Europe où les personnes de toutes les identités et expressions de genres soient pleinement respectées et puissent vivre librement sans aucune violation de leurs droits humains et aucune ingérence de la part des institutions dans leur vie privée, conformément aux Principes de Yogyakarta.

 

Nous voulons une Europe où l’assurance santé soit financée de manière adéquate et que l’assistance médicale (hormones et chirurgies) soit disponible d’une manière non-pathologisante pour toutes les personnes trans’ [3] qui la demandent. De plus, aucune personne trans’ n’est tenue de subir un traitement médical obligatoire (comme la stérilisation ou la chirurgie de réassignation sexuelle), ou un diagnostic de trouble mental afin de changer de genre légal et/ou de nom.

 

Nous accueillons à l’unanimité le texte « Droits Humains et Identité de genre » [4] publié par par le Commissaire aux droits humains au Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg, en Juillet 2009.

 

Ce texte est un pas en avant significatif dans l’articulation des droits humains et de l’égalité que les gouvernements nationaux devraient offrir aux personnes trans’. Nous souscrivons à l’ensemble des douze recommandations du Commissaire Hammarberg et exhortons les 47 États Membres du Conseil de l’Europe à appliquer ces recommandations à leurs niveaux nationaux, y compris l’application des lois/procédures qui permettent de changer le nom et le genre sans traitements médicaux obligatoires, ou toute autre forme de diagnostic, en incluant une législation renforçant la lutte contre la discrimination vis-à-vis de l’identité genre et des expressions de genres.

 

- Nous demandons au Commissaire d’exercer son influence auprès des Membres du Conseil de l’Europe afin de veiller à ce que ceux-ci s’attaquent aux lacunes de leur législation et de leur politique en référence aux douze recommandations formulées dans le texte.

 

Institutions européennes

 

Nous notons l’importance de la Convention européenne de sauvegarde des Droits Humains et des Libertés fondamentales (1950) et des directives européennes sur l’égalité des genres de l’Union, de plusieurs arrêts de la Cour européenne des « Droits de l’Homme » et de la Cour européenne de justice, à réduire la discrimination envers les personnes trans’.

 

Nous appelons les institutions du Conseil de l’Europe et l’Union Européenne à :

 

- Surveiller l’application de la jurisprudence et la législation sur l’égalité entre les genres vis-à-vis des personnes trans’

 

- Assurer que la législation future d’égalité des genres inclut expressément l’identité de genre et les expressions de genres

 

- Proscrire explicitement toute forme de discrimination contre les personnes trans’.

 

- Inclure clairement des mesures concernant les questions trans’ dans les mesures sur l’égalité entre les sexes ; intégrer des programmes de financement ; en incluant l’identité de genre multi-dimensionnelle et l’expression de genre dans les politiques internes et externes.

 

- Financer la recherche détaillée et la collecte de données sur les trans’ concernant les questions de l’égalité des droits humains.

 

- Consulter les organisations de défense des droits des trans’ dans l’élaboration des politiques concernant l’égalité entre les genres et les droits humains européens.

 

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

 

Nous notons, avec une préoccupation particulière, le taux élevé de violence et de meurtres contre les personnes trans’ partout en Europe. Souvent, la police ne parvient pas à enquêter sur les cas de crimes de haine et de meurtres de personnes trans’ et aucune poursuite adéquate des auteurs n’est mis en place. En outre, les affaires concernant les trans’ victimes de crimes de haine sont peu documentées et suivies.

 

De plus, les personnes trans’ issues de l’immigration et les trans’ travailleurs du sexe, particulièrement vulnérables, sont confrontées à des formes multiples de discriminations ainsi qu’à l’exclusion sociale et à la misère économique.

 

- Nous appelons les Etats participants de l’OSCE à adopter une législation sur les crimes de haine qui soit pleinement solidaire des personnes trans’.

 

- Nous appelons les États participants de l’OSCE à assurer la sécurité en détention et, pour les prisonnier-e-s trans, le contact avec leurs communautés.

 

- Nous appelons et demandons à l’OSCE d’enquêter instamment sur les meurtres des personnes trans’.

 

Partenaires sociaux : syndicats et organisations patronales

 

Nous sommes préoccupés par le niveau élevé de discriminations envers de nombreuses personnes trans’ confrontées au problème d’accès et au maintien d’un emploi. Cela conduit souvent à la pauvreté et a des répercussions négatives sur leur vie et leur santé. Un nombre disproportionné de personnes trans’ sont licenciées quand leur statut de « transgenre » est connu de leurs employeurs (par exemple lors du démarrage d’un parcours de transition, lorsque le genre visible est non conforme, etc.)

 

- Nous appelons les partenaires sociaux à entreprendre de façon active des initiatives conjointes avec les trans’ et les organisations LGBT afin de réduire la discrimination et le harcèlement des personnes trans’ sur le lieu de travail et d’appliquer des politiques au sein du monde du travail qui respectent la dignité des travailleurs trans’.

 

- Nous demandons à la Confédération Européenne des Syndicats (CES) et à ses membres de mettre en œuvre les onze actions et activités que le CES a souligné dans son Comité exécutif (Résolution sur les droits des LGBT de mai 2008) [5]

 

- Nous demandons aux organisations patronales de lutter, avec leurs membres, contre la discrimination envers les personnes trans’ et de favoriser la promotion de la diversité, en mettant en avant que la législation actuelle concernant l’égalité s’applique aussi aux personnes trans.

 

Les organismes nationaux pour l’égalité

 

Nous notons l’importance des organes nationaux pour l’égalité dans la lutte contre la discrimination des personnes trans’ par l’application des lois sur l’égalité entre les genres et la législation anti-discrimination au niveau national. Le rapport de l’Agence des droits fondamentaux [6] montre qu’actuellement les organismes nationaux qui ont pour objectif l’égalité entre citoyens ne protègent pas suffisamment la situation sociale des trans’ y compris sur leur lieux de travail. Nous demandons donc à ces organismes nationaux :

 

- D’être plus actif dans l’application de la législation anti-discrimination afin d’améliorer l’égalité des droits pour les trans’

 

- De surveiller l’application de la jurisprudence et la législation sur l’égalité entre les genres vis-à-vis des personnes trans’

 

- D’inclure les personnes trans’ dans les politiques d’intégration

 

- Etablir des directions sur les droits et égalités des trans’

 

- Soutenir les personnes Trans’ en mettant en avant des cas de discriminations devant les tribunaux et/ou les juridictions respectives

 

- S’assurer que la future législation sur l’égalité des genres inclut expressément l’identité et les expressions de genres

 

- Rechercher, recueillir et publier des données sur les questions d’égalité et des droits humains vis-à-vis des trans’

 

- Consulter et impliquer les associations de défense des droits trans’ en matière d’égalité entre les genres et des droits humains dans l’élaboration des politiques nationales

 

O.M.S (Organisation Mondiale de la Santé)

 

Nous observons avec une grande préoccupation que les identités trans’ sont toujours pathologisées et considérées comme des « troubles de santé mentale ». Compte tenu de ses fortes incidences sur la vie des personnes trans’ en Europe, nous demandons donc le retrait de « trouble de l’identité de genre » de la Classification Internationale des Maladies (CIM) et du Manuel de diagnostic et de statistiques des troubles mentaux (DSM)

 

- Nous demandons à l’Organisation Mondiale de la Santé de sauvegarder les droits fondamentaux des personnes trans’ dans la révision actuelle de la CIM 10 et DSM IV

 

- Nous demandons une alternative non-pathologisante (catégorie dans la CIM 11), qui établit des normes de qualité pour les traitements médicaux amplement suffisantes pour soutenir l’expression de genre des personnes trans’. Aucune institution nationale ou internationale de santé ne doit qualifier les identités transgenres comme « troubles de santé mentale ». Ces dernières devraient néanmoins permettre l’accès aux traitements hormonaux, chirurgicaux et/ou psychologique et que soit fournie l’assistance médicale aux personnes trans’ qui le demandent

 

Enfin, nous demandons à Transgenre Europe (TGEU) et à l’ILGA-Europe de continuer le lobbying pour obtenir l’égalité pleine et entière des droits des trans’ au niveau européen. Nous appelons TGEU, ILGA-Europe et les organisations trans’ nationales à travailler ensemble pour la mise en œuvre des recommandations du Commissaire Hammarberg, et ce, pour toute l’Europe. Nous appelons instamment tous les États membres du Conseil de l’Europe à prendre des mesures actives de sauvegarde des Droits Humains incluant explicitement les personnes trans’.

 

[1] http://www.tgeu.org/MaltaDeclaration

 

[2] Les discriminations à l’encontre des personnes trans en Europe ont été largement documentées dans "Homophobia and Discrimination on Grounds of Sexual Orientation in the EU Member States : Part I – Legal Analysis (2008) http://fra.europa.eu/fraWebsite/mat… and Homophobia and Discrimination on Grounds of Sexual Orientation and Gender Identity in the EU Member States : Part II – The Social Situation (2009) www.yogyakartaprinciples.org

 

[3] On comprend par « personnes Trans » (tel indiquées ci-dessus) les personnes qui ont une identité de genre différente du sexe assigné à leur naissance et les personnes qui souhaitent présenter une identité de genre différente du sexe assigné à leur naissance. Il englobe les personnes qui ont le sentiment qu’elles doivent, préfèrent ou choisissent, de par leurs vêtements, accessoires, cosmétiques ou leurs modifications corporelles, se présenter différemment des attentes quant au rôle des sexes qui leur sont assignées à la naissance. Cela inclut, parmi beaucoup d’autres, transsexuelles et transgenres, travesti-e-s, no genre, multigender, les genderqueer.

 

[4] Human Rights and Gender Identity Issue Paper (2009) https://wcd.coe.int/ViewDoc.jsp?id=1476365

 

[5] Actions et activités pour la promotion de l’égalité des droits, le respect et la dignité pour les travailleurs, indépendamment de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre (2008) http://www.etuc.org/a/5808

 

[6] Voir note 2


Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 04:11


BRAVO POUR LA SOLIDARITE AVEC VICTORIA, LESBIENNE NIGERIANE REFUGIEE EN FRANCE !!!

 

Un appel à solidarité avait été lancé en Septembre par l'ARDHIS pour Victoria, lesbienne nigériane réfugiée en France pour fuir les persécutions lesbophobes qu'elle subissait dans son pays, et qui se retrouvait sans logement à Paris. Certain-e-s d'entre vous se sont mobilisés et 1200 euros de dons ont permis à Victoria d'être logée  jusqu'à ce jour et d'accéder au repos que nécessitait son état de santé. Victoria et l'ARDHIS remercient toutes les personnes qui ont envoyé des dons. Après plusieurs audiences annulées depuis janvier, Victoria aura enfin une audience à la Cour Nationale du Droit d'Asile (Paris) le 26 novembre. L'ARDHIS et Victoria vous invitent à une rencontre samedi 14 Novembre à 14h30 au Centre LGBT au 1er étage, dans la Bibliothèque.

 

 

 

Communiqué de l'ARDHIS du 11/11/2009

Contact : ardhis@hotmail.fr

 

VICTORIA, DEMANDEUSE D'ASILE EN PRECARITE, SUITE...

 

Paris, le 11 novembre 2009


En septembre dernier, nous faisions appel à votre générosité au sujet de Victoria. En 2007, cette jeune femme nigériane avait fui son pays et les persécutions qu'elle y subissait en tant que lesbienne. La demande d'asile qu'elle a déposé en octobre 2007 ayant été rejetée par l'OFPRA, Victoria a déposé un recours auprès de la Cour Nationale des Demandeurs d'Asile.

 

Depuis le début 2009, elle vivait sans domicile fixe et ne pouvait donc pas se reposer comme l'imposait son traitement médical. Nous avions sollicité votre aide et les réactions à notre appel ont dépassé largement notre espérance : en effet, plus de 1.200 euros de dons ont permis à Victoria d'être logée en hôtel du 24 septembre au 4 novembre.

Elle vient de quitter l'hôtel et a pu heureusement trouver une solution de colocation stable et peu onéreuse sur la proche banlieue. La somme a été dépensé pour le financement de sa chambre d'hôtel et continue de l'aider pour le financement de son loyer actuel.

 

Nous sommes très heureux de cette mobilisation financière spontanée de la part de personnes qui, pour certaines, ne connaissaient pas l'action de l'Ardhis. Nous vous transmettons la gratitude de Victoria.

 

L'Ardhis rappelle cependant que cette situation individuelle, bien que particulièrement aigüe étant donnée la maladie, n'est pas une situation isolée : aujourd'hui nombre de demandeurs d'asile sont sans logements stables. Ils sont donc dépendants de la solidarité éventuelle de leur communauté, ce qui n'est pas chose évidente pour une personne homosexuelle ou transsexuelle.

 

Pour Victoria, une bonne nouvelle est arrivée entre temps : après 2 audiences annulées en janvier puis en juin dernier, faute d'interprète que la Cour n'avait pas convoquée, l'audience de Victoria est à nouveau programmée le 26 novembre prochain à la Cour Nationale du Droit d'Asile (audience publique).

 

L'Ardhis organise une rencontre avec Victoria ce samedi prochain, le 14 novembre à 14h30, en marge de la permanence Asile de l'association. N'hésitez donc pas à venir au Centre LGBT au 1er étage, dans la Bibliothèque. Nous serons heureux de vous y rencontrer.

 

 

Contact: Thomas Fouquet-Lapar ARDHIS, 0619640391/ ardhis@hotmail.fr

 

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 12:54



Selon les dernières informations transmises par l'ARDHIS,

POUR MERLIN ET TSAÏ,
DEUX HOMOS MENACES D'EXPULSION
ET EN DANGER DANS LEUR PAYS,
LA SITUATION EST DE PLUS EN PLUS
PREOCCUPANTE !
 
Les procédures d'expulsion suivent leur cours et les recours s'épuisent...
Il est vital que la mobilisation se renforce !

 
RESPONSABLES ASSOCIATIFS CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE :

-Alerter le ministère, l'Elysée, l'ambassadeur des droits de l'homme.

Contacts :

ministère de l'immigration:
Fax : 01 77 72 61 30 ; 01 77 72 62 00 ; 01 77 72 61 30 ; 01 77 72 62 00
secretariat.general@iminidco.gouv.fr
eric.besson@iminidco.gouv.fr
frank.supplisson@iminidco.gouv.fr
laure.frugier@iminidco.gouv.fr
etienne.stock_@iminidco.gouv.fr

Conseiller immigration de l'Elysée :
maxime.tandonnet@elysee.fr

Ambassadeur des droits de l'homme au MAE:
francois.zimeray@diplomatie.gouv.fr

Sous directeur des Droits de l'Homme:
olivier.guerot@diplomatie.gouv.fr

Chargé de mission auprès de l'Ambassadeur pour les Droits de l'Homme:
alexandre.masure@diplomatie.gouv.fr

Lettre type du communiqué inter-associatif ici



CE QUE TOUT UN CHACUN PEUT FAIRE :

-Alerter les préfectures des Pyrénnées Atlantiques et de Gironde
Lettre type du communiqué inter-associatif avec contacts ici


-Diffuser autant que possible le message d'alerte avec communiqué
inter-associatif qui se trouve ici


NOUS RECHERCHONS EGALEMENT DES ELUS DU 93 QUI  PUISSENT INTERVENIR  contacter ardhis@hotmail.fr
 

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 08:25


DU NOUVEAU SUR L'AGENDA

DE LEZ STRASBOURGEOISES !

 

 

Bon, je viens de faire une grosse mise à jour de l'agenda lesbostrasbourgeois... et n'allez pas me dire qu'il ne se passe rien à Strasbourg et dans la région !!!

 

Soirées, apéros, permanences, randonnées, matchs... pas moins de 24 RDVs en novembre, plus d'une quarantaine de décembre à mars et encore, la liste n'est pas terminée puisque nombre de soirées, comme les apéros lesbiennes & friends par exemple, mais d'autres aussi, ne sont pas encore programmées... De notre côté chez leZ Strasbourgeoises, nous concoctons une surprise, et nous ne sommes pas les seules si j'en crois les confidences de RDG !

Donc affaire à suivre, désormais, surveillez l'agenda de près !

 

Du nouveau !

 

Le Sport fait son apparition : Matchs de Basket et Randonnées... Eh oui ! Voilà qui change des soirées alcoolisées ! Mais n'oubliez pas ! Le sport; je n'y connais rien, alors si vous faites partie d'une équipe de Basket ou de Foot et même vous les randonneuses, si vous ne m'envoyez pas les infos, je ne peux pas les inventer !!

 

Également quelques RDV ailleurs qu'à Strasbourg, pour l'instant à Mulhouse et Bâle. L'occasion pour nous les Strasbourgeoises d'aller à la rencontre des filles des autres villes, et pour celles qui ne sont pas sur Strasbourg, peut-être des RDVs plus près de chez vous... Là encore j'ai mis ce que j'ai trouvé, alors si vous avez des infos, envoyez-les moi !

 

Quand les lesbiennes, cisgenres ou transgenres, prennent les choses en main à Strasbourg…

 

Nan ce n'est pas une obsession féministe ! C'est une réalité, la plupart des évènements sur Strasbourg, exception faite des évènements sportifs, sont organisés par des lesbiennes, cisgenres ou transgenres ! Alors, les filles de RDG, de la Lune, d'Evolution, d'OtR, de Milite-Terre, de STS, de leZ Strasbourgeoises etc... I Love You !!!

 


Spéciale dédicace aux organisations lesbiennes et LGBTI !

 

Certaines organisations m'envoient leur infos, suffisament à l'avance pour que j'aie le temps de le mettre en ligne même quand je suis prise par des urgences ou en déplacement. D'autres me les envoient, juste quelques jours à l'avance... et parfois c'est vraiment limite... mais bon, je fais de mon mieux. D'autres encore ne m'envoient rien du tout, même si je relance régulièrement toutes les organisations locales, peut-être n'en ont-elles pas besoin.

 

Pour cette fois j'ai pris le temps d'aller fouiller les sites des organisations locales et de relayer toutes les infos agenda que j'y ai trouvé. Mais attention, je ne pourrais pas faire ça à chaque fois, ça prends un temps fou !

 

Bon, alors vous faites comme vous voulez, mais il y a quand même pas mal de monde qui passe sur ce blog, et pas que des lesbiennes !  En outre l'agenda ne relaie pas que les infos lesbiennes, mais l'ensemble des évènement LGBTI et féministes locaux...

 

Bref, cet agenda :


Est un outil de communication : L'agenda est consulté par pas mal de monde, ses infos sont retransmises sur d'autres sites comme Strasbourg Curieux et circulent aussi via les réseau facebook.


Peut-être un outil de coordination : Ouhlala ! Le gros mot !!! Eh oui, la coordination inter-associative c'est pas de la tarte à Strasbourg ! Alors à votre avis, pourquoi je me décarcasse à faire un agenda LGBTI et Féministe commun ??? Pour occuper mes loisirs ??? Ben non, pour faciliter la vie à tout le monde et entre autre vous éviter de programmer tous vos évènements en même temps, de vous retrouver avec 3 peléEs 2 tonduEs  ! Et surtout dans l'espoir certe naïf d'éviter les discordes inutiles ! Pour ne parler que du monde des lesbiennes à Strasbourg, il me semble encore bien trop fragile pour que nous puissions nous offrir le luxe de nous diviser pour des histoires de dates, non ? Alors voilà, les couacs de dates, ça peut arriver, mais on peut peut-être s'améliorer ? On n'en est pas encore au point des grandes capitales où il y a de toute façon x évènements lesbiens et LGBTI tous les jours...

 

Est fait dans un esprit d'entr'aide : Bon, là je me rend compte que je suis carrément fleur bleue... Mais voilà, la communication, internet tout ça... ce n'est pas facile pour tout le monde... d'où l'idée un peu simplette que si il y a un agenda lesbien/LGBTI commun bien coordonné... eh bien chacunE peut communiquer pour touTEs, et celles/ceux qui ne peuvent pas le faire ou ne savent pas trop comment faire peuvent être aidéEs par celles/ceux qui peuvent ou savent...

 

Tout ça pour vous dire, envoyez-moi vos dates et par pitié, consultez l'agenda avant de programmer quelque chose ! Et pourquoi pas relayer les infos de l'agenda ? CertainEs le font parfois...

Et au fait c'est pas moi qui décide des dates, sauf pour leZ Strasbourgeoises...

 

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 06:41


REJOUISSANCES LESBOSTRASBOURGEOISES

CETTE SEMAINE :

 

 

Pas moins de 6 RDVs cette semaine, mais on ne sait pourquoi, 3 d'entre eux se concentrent le jeudi 12 (la coordination inter-associative c'est pas de la tarte hein ?); bref si vous aimez les marathons, il est possible d'enchaîner les trois ! Et la semaine sera donc très sportive avec en plus un match de Basket et une randonnée en fin de semaine sans compter l'énergie dépensée sur le dancefloor samedi soir !

 

 

Jeudi 12 novembre 2009 à 13h

PERMANENCE-APERO OVER THE RAINBOW

Pour personnes LGBTI des campus et lycées d'Alsace.

au bar le Chariot, 18 rue de l'abreuvoir, Strasbourg

plus d'infos ici

 

 

Jeudi 12 novembre 2009 à 19h

PERMANENCE-APERO EVOLTION

Pour LGBTI étudiant-e-s et/ou agé-e-s de moins de 30 ans de Strasbourg

à la Stub, 4 rue du Saumon

plus d'infos ici

 

 

Jeudi 12 novembre 2009 à 20h30

APERO LES POUPEES EN PANTALON

Rencontre avec une nouvelle association féministe à l'occasion de la parution du 1er numéro de leur magazine !

« les poupées en pantalon »

au bar le Chariot, 18 rue de l'abreuvoir

plus d'infos ici

 

 

Samedi 14 novembre 2009 à 18h

MATCH DE BASKET DES BLACK STARS

Venez soutenir les copines, le match sera très serré contre l'A.U.Schiltigheim !

au Gymnase Lamartine, rue Lamartine, Bischheim

plus d'infos ici

 

 

Samedi 14 novembre 2009 à partir de 23h

SOIREE LGBTI AU JET SET A MULHOUSE

Pour changer d'air et rencontrer les Mulhousiennes...

47 rue de la Sinne Mulhouse

plus d'infos ici

 

 

Dimanche 15 novembre 2009 à 10h

RANDONNEE AU BONHOMME AVEC ALSARANDO

On a fait connaissance avec les copines d'Alsarando aux apéros lesbiens, et elles sont vraiment très sympa !! Alors avis aux sportives !

 

plus d'infos ici

 

 

Et je viens de mettre l'agenda de leZ Strasbourgeoises à jour : il est déjà bien rempli ! Pour l'instant pas moins de 23 RDVs programmés en novembre, et plus de 40 RDVs de decembre à mars !!! Sans compter les apéros « lesbiennes & friends » et autres évènements qui vont se rajouter au fur et à mesure ! On ne va pas s'ennuyer par ici !!!

 

 

Alors l'Agenda, c'est par ici !

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 03:37


Une mise à jour le 09/11/2009 (voir plus bas)

LES POUPÉES EN PANTALON

Une association et un magazine féministe à Strasbourg !

 

 

Edito du numéro 1 du magazine féministe « Les Poupées en Pantalon »

 

 

 «NOUS NE SOMMES PAS DES POUPÉES !

ASSEZ !»

 

Voilà d’où vient notre nom, un slogan qui a été crié en 1973, dans les rues parisiennes. Les poupées en pantalon, est un nom qui questionne, qui dérange, qui ne nous va pas, et c’est pour ça que nous l’avons choisi. Nous ne sommes pas des poupées, nous ne portons pas que des pantalons et pourtant c’est ce qu’ils (nos ennemis: machistes, sexistes, phallocrates…) veulent : des femmes poupées, en pantalon pour qu’elles se croient libres et se taisent. Laissez les croire ce qu’ils veulent… Plus ils croient, moins ils pensent !

 

Qui ?

 

Nous toutes évidement ! Nous sommes une dizaine de jeunes femmes déterminées à changer le monde. Il y a environ quatre mois, nous avons élaboré ce projet de magazine féminin-féministe. Nous ne sommes pas journalistes, nous n’avions jamais écrit d’articles (ni même d’édito!), nous ne savions pas trop comment faire, nous étions sans un sou et pourtant …! Tous les articles que vous lirez dans ce magazine prêtent à réaction et nous attendons avec impatience les vôtres! Nous avons créé une association, nous nous sommes souvent réunies chez les unes et chez les autres, nous nous sommes fâchées sur certains sujets et nous avons beaucoup rit sur d’autres. Il est indispensable de vous dire que nous avons aimé faire ce travail, qu’il n’a pas toujours été facile, que nous n’avions pas beaucoup de temps, qu’il n’est pas terminé et que c’est à vous de proposer maintenant.

 

Féminin, féministe ?

 

Oui, nous sommes un magazine féminin et nous avons comme rivaux ces affreux « magazines féminins » qui finissent en A, en I, ou en L… Mais servons nous de leurs armes pour les combattre, allons sur le même terrain et transformons le contenu de ces torchons sales, de ces doigts du système qui nous manipulent pour que nous pensions toutes pareil, pour que nous nous habillions toutes pareil, pour que nous aimions toutes les mêmes choses. C’est ce système qui veut nous modeler et nous empêcher de penser en nous réduisant à l’état d’objets. Nous le combattrons en utilisant ses propres armes ! OK, nous sommes un magazine féminin mais pas n’importe lequel, celui qui cache sous sa couverture des gros mots, des mots que nous aimons, des mots qui nous ressemblent et que nous avons écrit nous-mêmes!

 

Féministe ?

 

Voilà, nous y sommes… La fameuse question : féministe aujourd’hui? OUI ! OUI… Et OUI! Le combat ne doit pas s’arrêter, nous devons nous battre comme hier, et plus encore ! Tous les articles que nous avons écrit vont dans ce sens, et prouvent par leur présence qu’il y a encore beaucoup à faire. Lors de notre première réunion, nous nous sommes vite rendu compte que nous avions envie de parler d’énormément de sujets, nous avions plein d’idées pour les articles, nous voulions dénoncer, proposer, mettre en valeur, rencontrer…Le féminisme n’est pas mort, il s’agit de continuer le combat pour notre émancipation.

 

Participer ?

 

Ce magazine doit être un outil, un support, un moyen, il n’est pas destiné à être seulement lu, nous souhaiterions que vous participiez! Comment? Tout simplement en lui offrant son contenu, nous avons toutes un jour eu envie de dire certaines choses, de réagir à l’actualité, de répondre à des questions, d’échanger avec d’autres… Pour cela, c’est très facile, nous vous proposons un support papier qui vous est destiné. Le premier numéro n’était constitué que d’écritures féminines, mais dès le deuxième numéro, des alliés hommes prennent la parole, messieurs, le combat se fait avec vous, n’hésitez pas!

 

Sur internet ?

 

C’est vrai que par les temps qui courent, il est impensable d’utiliser le papier, et bien nous, on a fait ce choix. Primo, nous n’avons pas toutes Internet. Deuxio, Internet c’est pas transportable. Tertio, on est peut-être un peu vieux jeu, mais l’ordinateur ça fait mal aux yeux. Enfin, nous voulons être dans la salle d’attente de tous les médecins que nous fréquentons toutes, nous voulons être dans les trains, dans les transports en commun et bien sûr dans votre sac à main. C’est également un choix politique qui nous fait refuser Internet: lieu de la pub et de la pornographie à outrance où l’image des femmes est plus qu’ignoble.

 

Enfin, le contact est plus important que le chiffre, nous ne voulons pas entrer dans une logique de rentabilité, il faut réoccuper l’espace public, l’espace de ToutEs, l’espace de ChacunE, la rue nous appartient et c’est là que nous battrons le pavé!

 

Pour nous proposer vos articles, vos questions, vos réactions, vos encouragements…

 

Une adresse mail : contact@lespoupeesenpantalon.fr

 

Les Pépettes… toujours au combat.

 

 

 

Apéro-rencontre avec Les poupées en pantalon pour le lancement du numéro 1 du magazine, jeudi 12 décembre à 20h30 au Bar le Chariot à Strasbourg. Plus d'infos ici.

 

 

 

Prix du magazine 3 euros

 

Pour commander le magazine écrire à

contact@lespoupeesenpantalon.fr

 

Points de vente à Strasbourg et Paris

 

Page Facebook

 

Site


Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article