Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Création du logo pour leZ Strasbourgeoises : Joana

bannière violette et jaune

/ / /


"ENTRE LES MAILLES"
DE BARBARA SCHUSTER

Un chouette Polar lesbien, mais pas que lesbien...
bien d'chez nous...
Et le texte est en ligne !!


Lire le texte 


L'action se situe dans un quartier imaginaire, qui ressemble un peu à Hautepierre, un quartier populaire de Strasbourg, dont les immeubles HLM sont regroupés dans des mailles, sortes d'alvéoles. Eh non, dans ce quartier on ne passe pas son temps à brûler des bagnoles !! Pas plus dans le vrai Hautepierre que dans cette fiction d'ailleurs.
 

L'histoire se place du côté des bandits, et non du côté de la police ou d'un détective : un petit gang multiculturel, à la tête duquel se trouve une femme, que tout le monde appelle « patronne », mais qui n'a rien à voir avec un « parrain ». Ce petit gang de quartier réussit l'exploit de monter un gros trafic très fructueux, sans être aux ordres d'un quelconque gros réseau maffieux.

Eh non, il n'est pas dit que l'héroïne est belle, mince, jeune et bien fringuée !! Ce qu'on apprend d'elle, c'est qu'elle a de la gouaille, qu'elle est d'origine prolo, qu'elle connaît bien son affaire et qu'elle perd pas le nord en cas de panique, qu'elle porte basket et tee-shirt et roule à moto, qu'elle est bordélique mais qu'elle a des crises ménagères, qu'elle aime glander et fumer de pétards, qu'elle aime les femmes et qu'elle perd complètement ses moyens quand elle veut les séduire, et surtout qu'elle a pas mal d'humour.

Evidemment il y a une histoire d'amour, mais qui ne prend pas toute la place et plutôt drôle, où la « patronne » s'entiche d'une bourgeoise pour laquelle elle s'empêtre dans d'invraisemblables mensonges tant elle a peur de la décevoir.

Bref, un de mes polars lesbiens préféré, bien qu'il ne soit pas publié : il met en scène des lesbiennes, mais aussi d'autres femmes entreprenantes et courageuses, valorise un milieu et un quartier populaire, tout en ayant toutes les qualités d'un bon polar.

Et - faut-il le préciser ? - nous sommes bien dans une fiction : toute ressemblance avec une quelconque réalité est purement fortuite !


Barbara dit avoir écrit ce polar pour son plaisir et celui de ses amiEs. On sent à la lecture qu'elle s'est amusée à l'écrire. Elle n'a pas eu l'idée de le publier jusqu'ici, et c'est bien dommage ! Mais pour notre plus grand plaisir elle nous offre ce polar en libre diffusion !! 


Bonne lecture !!

Partager cette page

Repost 0
Published by