Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Création du logo pour leZ Strasbourgeoises : Joana

bannière violette et jaune

13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 04:54

 

APÉRO PUBLIC AVEC OVER THE RAINBOW

du 12 novembre 2008 au bar le chariot


Bon, puisque l'apéro était public, c'est que OtR (Over the Rainbow) avait des choses à dire publiquement, et donc -même si je ne suis pas de la fac- j'y suis allée pour vous rendre compte de tout ça ici.


1ère bonne surprise à l'arrivée : pleins de chouettes filles !!! Des lesbiennes, des biEs, des hétéraes mais friendlies, et des féministes de toutes orientations sexuelles et aussi une copine trans' lesbienne. Il paraît qu'il y a aussi des garçons à OtR, transgenres et cisgenres, trois je crois, mais ils n'étaient pas là ce soir.


Donc si vous avez l'impression d'avoir raté quelquechose, pas de panique !


OtR vous donne RDV le 27 Novembre à 20h30 pour son assemblée générale qui sera ouverte au public (par contre, seulEs les adhérents peuvent voter). Ce sera au Bar La Hache, 11 rue de la douanne, Strasbourg.

OtR vous donne également RDV tous les mardi de 14h à 15h au bar le Chariot, 18 rue de l'abreuvoir, Strasbourg.

Beaucoup de projets, d'envies  et de rêves, qui ne sont pas encore confirmés. Alors si un ou plusieurs de ces projets vous tiennent à coeur, vous savez ce qu'il vous reste à faire : contactez OtR à otr67@caramail.com pour proposer votre participation !

-Des « Kiss'in » !!! Dans la rue, dans la fac !!! Apparament, c'est une très très grosse envie, sauf que pour être sur que ce soit faisable, il faut pas mal de monde.

Qu'est-ce que c'est qu'un « Kiss'in » ?

Des embrassades, en public. Idéalement de vrais baisers, ce qu'on appelle des « pelles », mais ça peut aussi être prendre dans ses bras, faire un câlin... Parce que quand le « roulage de pelle est obligatoire », ça peut être très discriminant selon qu'on est classée « baisable », « pas baisable », « maquéE », « pas maquéE » etc...

Quand ce sont les hétéros qui le font, c'est la routine, le quotidien, la norme. Quand ce sont des homos, des biEs, des omniEs, ou des trans' qui le font, ça devient un acte militant. Eh oui ! Quand vous roulez une pelle en public, même si vous avez autre chose en tête que la militance, vous faites de la visibilité et ça a un impact politique ! Et c'est encore plus militant quand on est pleins à le faire en même temps !

Donc OtR aimerait joindre l'utile à l'agréable, le politique au privé (d'ailleurs le privé c'est politique), et pour que cette envie devienne réalité, il faut que nous soyons pleins à dire à OtR : « Ouiiiiii !! Je veux faire un « Kiss'in » !!


-La participation à la marche contre le SIDA le premier décembre à 18h place Kleber.

Bon, là c'est plus qu'un projet, c'est carrément un RDV fiable !!

La marche contre le SIDA a lieu tous les ans et presque toutes les associations LGBTI de Strasbourg y participent.

Pourquoi faire cette marche ?
Par exemple il faut savoir que les récentes mesures sur la franchise médicale pénalisent les personnes en traitement pour le VIH, et donc prive de soins les personnes les plus démunies. Et ce n'est qu'un exemple parmis beaucoup d'autres. Pour savoir en quoi le SIDA est aussi une lutte politique,
voir le site d'Act Up.


-Un Ciné-Club LGBTI (Lesbiennes Gais BiEs Trans' Intersexe) à la fac. OtR espère proposer une première scéance le 17 décembre 2008 (sous réserve de disponibilité d'une salle de projection et d'accord de la fac). Donc à confirmer.


-Un stand OtR aux journées universitaires début février. Là encore affaire à suivre, on aura plus d'infos en temps voulu.


-Une grande Boum, en Février, SI OtR trouve suffisament de volontaires et de partenares pour organiser la soirée. Donc si vous tenez à cette soirée, contactez OtR et proposez un coup de main. Affaire à suivre...

-Ouverture possible de l'association OtR au-delà de la Fac, par exemple aux lycéens, et/ou à celles/ceux qui étudient dans des écoles qui ne relèvent pas de l'université. Reste à voir les contraintes juridiques liées à l'accueil de personnes mineures et à la modification des statuts. Affaire à suivre ...


-Un événement thématique sur la transidentité : là encore , en fonction de la disponibilité des intervenanTEs, et du nombre de personnes motivées pour participer à l'organisation. Affaire à suivre ...


-Un rêve : faire venir Virginie Despentes pour qu'elle parle de son livre « King Kong Théorie » et/ou du film qu'elle a co-réalisé avec Coralie Trinh Thi : « Baise-moi ». Donc là, plusieurs contraintes à résoudre : que Virginie Despentes soit disponible, qu'elle accepte de ne pas être hébergée dans un hotel 3 étoiles (on s'est battues pour avoir le droit d' « héberger » Virginie Despentes !), trouver les moyens de financer le transport (elle habite à Barcelonne paraît-il), l'accueil etc... et toujours et encore du monde pour s'occuper de ça ! 

-Un autre rêve : faire venir Coralie Trinh Thi pour qu'elle parle du film baise-moi, de son point de vue sur la pornographie et sur l'ordre moral. Là aussi, c'est encore un rêve, et rien n'est confirmé.

Et aussi beaucoup d'autres envies : un journal, un blog, animer le forum, developper les partenariats avec d'autres groupes LGBTI et féministes etc...


Et pour que touTEs ces magnifiques projets, envies, rêves, etc, deviennent réalité, rejoignez OtR . Si vous étudiez ou travaillez à la fac et que vous voulez rejoindre OtR, contactez-les à : otr67@caramail.com


L'envie de faire venir Virginie Despentes et/ou Coralie Trinh Thi, qui je l'espère deviendra réalité, révèle également la dimension féministe d'OtR, ce qui réjouit la féministe que je suis. Aurélie, la présidente a fait un gros travail universitaire sur Virginie Despentes et le film "Baise-moi". Le féminisme dans les organisations LGBTI, c'est très rare de nos jours en France et pourtant ces luttes sont complètement liées ! Un apsect qui me rend OtR encore plus sympathique !!! Serait-ce ce qui explique la forte présence des femmes dans cette association !

 

ET AUSSI


J'en  profite également pour souligner la forte mobilisation des femmes -transgenres ou cisgenres- dans le dynamisme de la vie LGBTI à Strasbourg en ce moment : beaucoup de femmes, lesbiennes, bisexuelles ou tout simplement féministes à l'initiative des nombreuses soirées LGBTI, avec par exemple les fêtes de la Lune, de République du Glamour, de l'association Horizon, et bientôt peut-être avec OtR;  aux épines, si ce sont surtout des femmes qui sont à l'initiatives de soirées féministes, lesbiennes ou transpédégouines, les hommes s'impliquent dans la préparation des soirées mixtes; et festigays se féminise !
Depuis des années nous déplorons le manque de visibilité des lesbiennes et des trans' au sein du mouvement LGBTI en France; il semblerait qu'à Strasbourg le vent tourne !
 
 

POLAR LESBIEN : « ENTRE LES MAILLES »
De nouveaux épisodes du feuilleton en ligne.



SUR LE WEB LESBIEN ET SUR LE WEB TRANS'

De nouveaux liens !

Partager cet article

Repost 0
Published by radiocancan - dans Actu
commenter cet article

commentaires